Juppé accuse Mélenchon de “relations sulfureuses” avec des personnalités se disant antisémites

Alain Juppé a accusé Jean-Luc Mélenchon d’entretenir des “relations sulfureuses” avec des personnalités se disant “antisémites”, comme le compositeur grec Mikis Theodorakis, voyant là un motif pour le PS de “s’expliquer” sur ses alliances avec l'”extrême gauche”. Mikis Theodorakis “affiche aujourd’hui sa foi antisémite. C’est un copain de Jean-Luc Mélenchon”, le leader du Front de gauche, “voilà, cela ne gêne pas le PS”, a déclaré le maire UMP de Bordeaux sur France Inter. “Référez-vous aux déclarations de l’intéressé (Théodorakis) qui dit je suis antisémite et antisioniste”, a insisté l’ancien ministre des Affaires étrangères qui a ajouté: “M. Mélenchon entretient des affinités sulfureuses avec des personnalités qui se disent antisémites”.

“Le PS ferait bien de s’expliquer sur ses alliances avec l’extrême gauche” car le Front de gauche appartient “évidemment” à l’extrême gauche, a souligné Alain Juppé, notant encore: “Quand on prône l’insurrection civique, la lutte des classes, piquer l’argent dans la poche des gens parce qu’ils sont riches…”

Source : TF1.fr, 12 juin 2012. (Via CICAD)

Evidemment Mélenchon avait fait son grand cinéma quand Jean-Marie Le Pen avait cité Brasillach…

[…]

Kosciusko-Morizet: “Est-ce que l’antisémitisme de gauche c’est mieux que l’antisémitisme de droite?”

Source: philosemitismeblog

Advertisements

Υποβολή σχολίου / Votre commentaire / Ihr Kommentar dazu / Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s