European Jewish Press sur la nouvelle attaque antisémite à Rhodes

Via European Jewish Press (18 mai 2010)

[Basée à Bruxelles, capitale de l’Europe et siège des principales institutions de l’Union Européenne, EJP est une agence de presse qui diffuse 24h/24 des informations via son site internet.]

Nouvelle attaque antisémite en Grèce

par: Maud Swinnen

ATHÈNES (EJP)—Quelques jours à peine après une violente attaque contre le cimetière juif de Salonique, dans le nord de la Grèce, le monument à la mémoire des victimes de l’Holocauste sur l’île de Rhodes a été profané, marquant une dangereuse escalade de l’antisémitisme dans le pays, a indiqué le Conseil central des communautés juives de Grèce (KIS).

Des vandales non identifiés ont utilisé un objet lourd pour tenter de briser le Magen David sur un des façades du monument en granit dans le centre de Rhodes, qui a été endommagé et fendu.

Dans une lettre au ministre de Justice, la communauté juive a exprimé son outrage et ses inquiétudes face à l’acroissement du nombre d’incidents antisémites en Grèce, invitant toutes les autorités compétentes et les citoyens démocrates à réagir fermement contre le phénomène.

La lettre réclame l’arrestation des ajuteurs ainsi que la mise en place de mesures de sécurité plus intenses autour des lieux juifs partout en Grèce.

“La communauté n’a pas été entendue quand elle a alerté les autorités des conséquences de l’acquittement de Kostas Plevris, un avocat néo-nazi qui dans son livre glorifiant Hitler incite clairement aux actes de violence contre les juifs grecs”, déclare le conseil dans un communiqué.

La semaine dernière, la police a arrêté trois activistes néo-nazis grecs qui sont soupçonnés d’avoir écrit des slogans nazis sur les murs d’u cimetière juif de Salonique. On soupçonne également le trio, qui compte un mineur de 17 ans, d’avoir déversé de l’essence sur des tombes.

Le gouvernement grec a sans équivoque condamné ces incidents.

“Les autorités responsables feront tout ce qui est nécessaire pour que les malfaiteurs soient conduits, aussitôt que possible, devant la justice”, a dit un porte-parole.

En janvier, quatre personnes — y compris un Américain d’origine grecque et deux Britanniques — ont été inculpés pour avoir allumé un incendie dans la synagogue historique d’Etz Chaim sur l’île de Crète.

“Les incidents antisémites sont en nette augmentation et nous craignons qu’ils ne le soient encore plus avec la crise économique qui affecte la Grèce”, explique David Saltiel, un dirgeant de la communauté.

La Grèce a perdu 80 % de sa population juive au cours de la période nazie. Environ 65.000 hommes, femmes et enfants ont été envoyés à la mort à Auschwitz entre 1941 et 1944.

Advertisements

Υποβολή σχολίου / Votre commentaire / Ihr Kommentar dazu / Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s