Profanation du cimetière juif de Salonique, la police arrête trois individus

Le quotidien “La Croix” a publié hier, le 14 mai 2010, dans son édition en ligne la dépêche AFP qui suit:

Grèce: profanation du cimetière juif de Salonique, trois arrestations

Trois militants néo-nazis grecs ont été arrêtés vendredi à l’aube près du cimetière juif de Salonique, dans le nord de la Grèce, suspectés d’y avoir commis des profanations, a indiqué une source policière.

Les jeunes hommes, dont un mineur de 17 ans, doivent être déférés dans la journée devant un procureur, selon la même source. Selon la police, ils ont été arrêtés juste après avoir inscrit sur les murs du cimetière, dans une banlieue de Salonique, des slogans nazis, et avoir mis le feu à de l’essence répandue sur des tombes.

La communauté juive de la ville, dont quelque 50.000 habitants juifs ont été exterminés sous l’occupation nazie, a exprimé sa “tristesse et son indignation” à la suite de la la profanation.

Dans un communiqué, le président de la communauté, David Saltiel, a exprimé “sa conviction que l’Etat prendra toutes les mesures pour punir les auteurs” de l’acte.

Quatre personnes, un Américain d’origine grecque, deux Britanniques et un Grec avaient été inculpés fin janvier sur l’île de Crète (sud) pour avoir mis le feu, les 5 et 16 janvier, à l’un des derniers monuments juifs locaux, la synagogue de La Canée, fondée au Moyen-Age.

Cette action était la plus grave des actes de vandalismes visant sporadiquement ces dernières années en Grèce cimetières et bâtiments juifs. La communauté juive du pays, exterminée à 80% à l’époque de l’occupation nazie, ne ne compte plus que quelques milliers de personnes.

A lire également l’article d’Abravanel intitulé “Επίθεση με μολότοφ στο Εβραϊκό Νεκροταφείο Θεσσαλονίκης/Incendiary attack against the Jewish Cemetery of Salonica” (en grec et en anglais)

Sur la question de l’antisémitisme en Grèce, nous vous proposons de lire notre rubrique intitulée “Antisémitisme en Grèce”.

Ci-dessous, un extrait de l’article d’Abravanel sur la profanation du cimetière juif de Salonique:

This attack in Salonica, (where both the means and the will by the local Jewish community to protect its members, exist – the cemetery is extremely well fenced,) has a particular weight in respect to the usual vandalisms of jewish homes, monuments and cemeteries in greek towns with a tiny Jewish presence. It is the natural outcome of the emboldening Far Right groups which are legitimized in the public eye by the presence in the Greek Parliament and in greek television of the antisemitic, Far Right party of LàOS by Y.Karatzaferis. It is the result of decades of absolute and conscious acceptance of violent antisemitism by the Greek society. Besides, the Supreme Court of Appeals (Areios Pagos) recently ruled that it is not a violation of the antiracist law the exhortations of the neonazi and LàOS candidate C.Plevris that me and my family be exterminated in Auschwitz. The rationale of the decision: C.Plevris refers to the “Zionist Jews” and not to the “Jews”, thus he is justified to ask for their extermination. This rationale passed among the most profound of silences in the, alleged, “antiracist” ecosystem.

Mur extérieur du cimetière juif de Salonique: "Juden raus" (14/05/2010) Source: Journal "I Krisara" (Η Κρησάρα)

Advertisements

One thought on “Profanation du cimetière juif de Salonique, la police arrête trois individus

  1. Pingback: Nouvel acte antisémite vise le monument commémorant les victimes de la Shoah à Rhodes « Against anti-semitism – Ενάντια στον αντισημιτισμό

Υποβολή σχολίου / Votre commentaire / Ihr Kommentar dazu / Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s